RESTAURATION ET CONSERVATION DE SCULPTURES
saving the past for the future...
 

RECENT

  • RESTAURATION PUTKEVIE DE QUINTEN MATSIJS, ANVERS

    Actuellement nous travaillons sur l’enquête préliminaire et à la restauration du Putkevie sur le Handschoenmarkt à Anvers. Le Putkevie est un puits en pierre de taille surmonté d’un kevie (ou ferronnerie de puits) en fer forgé. La tradition veut que ce soit Quinten Matsijs en 1480-1490 qui ait fabriqué la ferronnerie pour un puits sur la Grand place à Anvers. Il fût déplacé ensuite sur le Handschoenmarkt sur un autre puits.

    Ce dernier, en pierre bleue belge et granite, date de 1901. La restauration est nécessaire pour en assurer la conservation ainsi que pour en améliorer l’aspect esthétique. Concrètement, il s’agit pour le puits en pierre d’un nettoyage doux et de l’élimination les croûtes noires, de la réparation de la pierre, du replacement et du collage des morceaux sur la partie supérieure, du rejointement ainsi que du renouvellement de la dalle de scellement.

    La ferronnerie subit certaines réparations, dont le remplacement de feuilles manquantes, l’élimination de couches de peinture âgées, et l’application de nouvelles. Les recherches préliminaires à la restauration ont entretemps déjà été achevées.

 

  • RESTAURATION HOTTES ET IMMEUBLE LE LOMBARD, MALINES

    La restauration des ornements en stuc ainsi que la reconstruction de la finition originale ont récemment été achevées sur deux hottes de cheminées. Les deux hottes du 18ème siècle ont été totalement dégagées. Ceci signifie que les couches de peintures synthétiques récentes ainsi que la couche de préparation ont été enlevées.

    De par son instabilité, ce paquet déformait le stuc. Les anciennes couches de peinture à l’huile sont, elles, conservées pour leur valeur historique d’une part, et parce qu’elles n’influent pas sur la forme des ornements d’autre part.

    Les lacunes dans le stuc ont été bouchées et retravaillées. De là, les hottes ont pu être repeintes. Le choix des couleurs et de la peinture a été basé sur les celles d’origine. De la même manière, il a été choisi pour l’une des hottes de redorer les parties qui l’avaient été au départ.